Author: Microstation Delphin

by Microstation Delphin Microstation Delphin Pas de commentaire

Prix d’une micro station d’épuration

L’installation d’une micro station lors de la réhabilitation des systèmes d’assainissement non collectifs ou lors de la construction d’une nouvelle habitation peut s’avérer couteuse. Une micro station d’épuration présente un investissement à vie, un dispositif d’assainissement de qualité garantit un traitement des eaux usées pendant plusieurs décennies. Cet investissement doit être réfléchi et la qualité du produit à la hauteur de la technologie et de vos attentes.

Le cout d’une micro station d’épuration dépend de plusieurs facteurs. Le prix se compose du dispositif d’assainissement (la cuve, appareils techniques, tuyauterie…), des accessoires éventuellement nécessaires pour l’installation sur votre terrain (lestage, rehausse, dispositif d’épandage…), de l’installation et des travaux de terrassement. Le prix après installation, c’est-à-dire la consommation électrique et les services d’entretien de la micro station sont aussi un facteur à prendre en considération.

Demander un devis gratuit pour votre micro station, pour plus d’informations cliquez ici.

prix micro station d'épuration

Composition détaillée du prix

  • Le prix de la cuve et des appareils techniques dépend du débit de la micro station. Le débit est calculé en équivalents habitants (la valeur EH est le nombre maximal d’habitants ou plus précisément le nombre de pièces principales). Nos stations DELPHIN® compact sont disponibles en 4, 6, 8 et 12 EH.
  • Les accessoires pour station permettent l’installation de nos micro stations d’épuration sur tout type de terrain (en pente, sous-sol peu perméable, emplacement éloigné de la maison, installation dans une nappe phréatique …). Selon vos besoins nous adaptons nos installations aux contraintes environnantes. Un surcout dû aux conditions d’installation est rare mais ne pas être négligé dans certains cas.
  • L’installation d’une micro station d’épuration nécessite des travaux de terrassement assez simples contrairement aux filières classiques (fosses toutes eaux avec filtre à sable). L’entreprise de terrassement nécessite des engins assez importants pour pouvoir creuser la fouille. De ce fait, les travaux de terrassement présentent une partie des frais. Vous trouverz ici, une documentation détaillée pour la pose d’une station DELPHIN® compact.

Dans des conditions favorables, l’installation d’une micro station d’épuration est très simple, les travaux et la mise en marche du système sont généralement très cours, une journée peut être suffisante.

Demander un devis gratuit pour votre micro station, pour plus d’informations cliquez ici.

Prix indicatif pour particuliers

D’après nos partenaires exclusifs et les entreprises de terrassement avec lesquelles nous travaillons nous pouvons établir une fourchette du coût global moyen. Attention ces tarifs sont des valeurs à titre indicatif et en aucun cas une référence. Les prix peuvent fluctuer, dus au coût de livraison dépendant de votre lieu de résidence et des conditions de l’installation.

  • DELPHIN compact 4 et 6 (4 à 6 équivalents habitants) : 6 000 € à 9 000 €
  • DELPHIN compact 8 (jusqu’à 8 équivalents habitants) : 8 000 € à 10 000 €
  • DELPHIN compact 12 (jusqu’à 12 équivalents habitants) : 9 000 € à 12 000 €

Cette fourchette de prix indique les tarifs moyens nécessaires à l’acquisition et l’installation (TVA comprise). Il n’est pas pris en compte qu’il existe des aides financières et subventions  mises à disposition par les collectivités locales et organisations gouvernementales (pour plus d’informations, cliquez ici).

Demander un devis gratuit pour votre micro station, pour plus d’informations cliquez ici.

Frais d'exploitation

Les couts liés au fonctionnement de la micro station, sont l’entretien, la vidange et la consommation électrique.

  • La consommation électrique :
    La consommation électrique dépend du débit et de l’équipement technique de la micro stationLe tableau ci-dessous montre approximation de la consommation en kWh et Euro correspondant aux micro stations de notre série DELPHIN® compact:

    consommation en kWh/an consmmation en Euro/an
    DELPHIN® compact 4
    environ 299 kWh/an* environ 41,55 €/an**
    DELPHIN® compact 6
    environ 337 kWh/an* environ 46,84 €/an**
    DELPHIN® compact 8
    environ 457 kWh/an* environ 63,51 €/an**
    DELPHIN® compact 12
    environ 876 kWh/an* environ 121,74 €/an**

    * Les valeurs indiquées sont approximatives. Elles se basent sur une exploitation standard. Nous tenons à attirer votre attention que la consommation électrique réelle dépend des conditions d’usage et d’environnement autour de la station ce qui peut entrainer une différence par rapport aux valeurs indiquées ci-dessus.

    ** Les valeurs indiquées sont approximatives. Elles se basent sur le prix du kWh de 0,1449 €. Une augmentation du prix ou de la consommation de l’électricité  peut entrainer une différence par rapport aux valeurs indiquées ci-dessus.

  • L’entretien et la vidange :

L’entretien et la maintenance (tous les ans) de votre micro station d’épuration sont primordiaux pour garantir un assainissement pérenne et de qualité. Le contrôle du fonctionnement impeccable et la vidange doivent être pris en charge par les spécialistes de l’assainissement partenaire dans votre région. Pour l’entretien et la vidange il faut compter une centaine d’Euros tous les ans, le propriétaire de la micro station peut cependant réaliser certaines opérations de maintenance, en suivant de près notre mode d’emploi. Pour plus d’informations visitez notre page dédiée à la maintenance et l’entretien de nos produits.

by Microstation Delphin Microstation Delphin 5 commentaires

Aides et subventions pour l’installation d’une micro station

La réhabilitation des systèmes d’assainissements, c’est à dire la mise aux normes des systèmes de traitement des eaux usées, est souvent demandée par les mairies dans des délais d’un ou deux ans. Les couts de réhabilitation ne sont pas négligeables, c’est pourquoi certaines institutions publiques mettent en place des aides et subventions qui permettent le financement des nouvelles installations, telles que les micro stations d’épuration. Dans le cadre d’opérations de réhabilitation groupées les collectivités locales s’engagent à prévoir des subventions pour les particuliers. Une somme importante reste cependant à la charge du propriétaire, sous certaines conditions les particuliers peuvent bénéficier d’aides publiques supplémentaires. C’est alors au propriétaire de s’occuper des aides et subventions dont il peut profiter.

Les subventions de l'Anah

L’Anah : l’agence nationale de l’habitat propose des subventions aux propriétaires dédiés aux travaux d’installation ou de rénovations pour améliorer le logement. Les subventions de l’anah peuvent donc permettre de financer la réhabilitation de votre système d’assainissement individuel. L’Anah peut prendre en charge jusqu’à 50% du montant total des travaux plafonné à 10 000€. Cependant le bénéficiaire doit remplir certaines conditions pour accéder à ces aides :

  • le logement doit avoir plus de 15 ans
  • le propriétaire ne dépasse pas un certain niveau de ressources
  • le propriétaire n’a pas bénéficié d’aides similaires (prêt à taux zéro) dans les 5 dernières années

Pour bénéficier de ces subventions il est nécessaire de se renseigner auprès de l’Anah si vous avez le droit à ces aides. Une fois que vous avez pris contact avec l’Anah (à l’aide de ce formulaire) est que votre projet est globalement recevable un spécialiste de l’habitat viendra vous rendre visite et jugera des travaux à réaliser sur les lieux. La personne en charge vous aidera à monter le dossier nécessaire et suivra de près votre projet jusqu’à la fin.

Les aides financières de l’ADEME

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) propose diverses aides financières pour soutenir les travaux de rénovation dans votre logement, deux d’entre elles s’appliquent à l’installation d’une micro station d’épuration:

  • La TVA à 10%
  • L’éco prêt à taux zéro

La TVA à taux réduit : Le taux de TVA réduit s’applique aux frais de matériel et de main-d’œuvre pour des travaux d’amélioration, d’aménagement, de transformation ou d’entretien dans les logements de plus de deux ans. Le taux de TVA réduit est donc applicable aux travaux de réhabilitation d’une installation d’assainissement non collectif. Mais encore, tous les services comme celui du service public d’assainissement non collectif, les services maintenance et de vidanges sont fixés à un taux de TVA réduit à 10%.

Le taux de TVA réduit est éligible aux propriétaires et aux locataires, sans conditions de ressources. Il s’applique à la main d’œuvre nécessaire pour l’installation et au dispositif d’assainissement choisis (la micro station). La réduction est uniquement agréée si la micro station est fournie et installée par un professionnel de l’assainissement.

Pour obtenir le taux de TVA réduit il vous suffit d’établir une attestation avec l’entreprise/l’artisan chargé des travaux d’installation de la micro station, certifiant que les travaux respectent les conditions fixées par la loi. Pour cela il vous faut remplir un formulaire d’attestation et le remettre à votre professionnel, avant le début des travaux.

L’éco-prêt à taux zéro est un prêt mis en place pour financer les travaux d’amélioration de la performance énergétique et aussi les travaux concernant la mise aux normes de l’assainissement non collectif. Il s’agit d’un prêt à taux d’intérêt nul, accessible sans conditions de ressources. L’emprunt peut uniquement être proposé pour des travaux sur les résidences principales. Le montant maximal du crédit s’élève à 10 000€, le remboursement peut être étalé sur dix ans pour les plus gros travaux.

L’éco-prêt à taux zéro est cumulable avec les aides de l’Anah ou/et les aides proposées par les collectivités locales. Pour l’obtenir, faites tout d’abord réaliser vos devis par les entreprises/artisans reconnus garant de l’environnement (RGE). Une fois que vous avez obtenu le devis, il faut trouver une banque partenaire (la plupart des grandes banques françaises sont partenaires) munis du formulaire type « devis » remplis. La banque partenaire reste cependant libre de refuser le crédit.
Une fois le l’éco prêt à taux zéro accordé il vous reste 3 ans pour réaliser les travaux.

Le prêt à taux réduit de la CAF

La CAF (Caisses d’Allocations Familiales) propose un prêt à taux réduit, appelé le prêt à l’amélioration de l’habitat. Ce prêt a pour but de faciliter la réalisation de travaux dans le logement. Pour être éligible, il faut être allocataire de la Caf et avoir au moins un enfant à charge. Les travaux doivent concerner la résidence principale du débiteur. Le prêt peut s’élever jusqu’à 80% du cout des travaux ne dépassant pas 1067,14 €. Le taux d’intérêt est fixé à 1%, le remboursement peut être étalé sur un maximum de 36 mensualités.

La démarche à suivre pour accéder au prêt à l’amélioration de l’habitat comprend un formulaire à remplir et à faire parvenir à la CAF avec le devis établi par l’entreprise prenant en charge l’installation du système d’assainissement.

Les subventions des collectivités locales

  • Les communes/communautés de communes/départements
  • Les agences de l’eau

Les collectivités locales telles que les communes, communautés de communes et/ou départements proposent souvent des subventions pour la réhabilitation des systèmes d’assainissements non conformes. La mairie est responsable de veiller sur la qualité des eaux rejetées sur son territoire et de la pollution éventuelle qui en suit. C’est pour cela que les communes demandent régulièrement à leurs habitants de mettre aux normes leurs systèmes d’assainissements individuels. En général, les communes prévoient préalablement des aides financières pour les habitants concernés. Renseignez-vous auprès de votre mairie, les subventions sont généralement importantes (jusqu’à 60%).

Les agences de l’eau : L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse propose des subventions pour la réhabilitation des systèmes d’assainissement non collectifs. Pour accéder aux aides de l’agence de l’eau il vous faut remplir un formulaire, une fois que vous avez réalisé toutes les démarches préalables (études de terrain, devis auprès des entreprises chargées de l’installation, etc.).

Jusqu’ alors aucune des autres cinq agences de l’eau du territoire français propose directement des aides financières pour l’assainissement délocalisé. N’hésitez surtout pas à vous renseigner auprès de l’agence de l’eau de votre région, peut-être que des nouvelles mesures ont étés instaurés.

L'aide de la caisse de retraite

La caisse de retraite peut également aider le financement des travaux d’amélioration du logement. Pour pouvoir profiter de cette aide il faut que vous soyez retraité du régime général. Ces subventions ont entre autre étés mises en place pour permettre d’effectuer des travaux d’aménagement sanitaire. L’aide est uniquement prévue pour des travaux réalisés sur la résidence principale. Vous perdez le droit à cette aide de la caisse de retraite si vous percevez déjà l’une de ces prestations :

  • Allocation personnalisée d’autonomie (APA)
  • Allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP)
  • Prestation de compensation du handicap (PCH)
  • Majoration pour tierce personne (MTP)
  • Allocation veuvage

Si les conditions fixées par la caisse de retraite sont remplies une visite d’un expert sera effectuée, celui-ci jugera du coût des travaux, il pourra aussi vous fournir des coordonnées d’entrepreneurs susceptibles de prendre en charge la mise en œuvre.
Le montant de l’aide des caisses de retraite s’élève jusqu’à 3 500€, tout dépend des travaux à réaliser et des ressources qui sont à votre disposition. La demande se fait avec un formulaire imprimable que vous trouverez ici.

by Microstation Delphin Microstation Delphin Pas de commentaire

Pétition: Pour un Assainissement Non Collectif pérenne et de qualité

L'ANC mérite mieux

La pétition l’ANC mérite mieux est une initiative du syndicat professionnel représentant les industries et les entreprises françaises de l’assainissement autonome. La pétition s’adresse au ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie et dénonce certains points alarmants que la situation de l’assainissement non collectif connaît actuellement en France. Les sujets de cette pétition sont entre autre l’absence d’uniformisation des pratiques locales, c’est-à-dire, les aides et subvention sont localement très différentes selon les collectivités locales. Les systèmes d’épuration autonomes manquent d’entretien et les conséquences environnementales de celle-ci et des installations non conformes à la loi peuvent peser sur l’écosystème. En outre, un projet de création de 7500 emplois dans le domaine de l’ANC ces dernières 5 années n’a pas étés mis en place.
Cette pétition concerne non seulement tous les professionnels de l’assainissement non collectif en France, mais encore tous les citoyens concernés par l’épuration autonome, ce qui représente près de 20% de la population.

Top